OIB

ARCHIVES (DOCUMENTS)

“Prélude au Musée Royal Orungu (MURO)”

Une histoire éparse quasiment oubliée, une mémoire en lambeaux méritent une réelle prise de conscience, un travail de consignation, réappropriation, valorisation et une réelle volonté de partage.

Archives familiales autres que celles de l’administration coloniale : (la version du colonisé, son regard) 

L’initiative du patriarche Igamba Paul et OIB
Quand chargé (années 1920) par le patriarche Igamba Paul de recueillir les renseignements que lui demandait le Révérend Père Lefebvre sur l’histoire et les traditions oroungou, nous priâmes certains vieux et notables de nous les conter, il nous fut répondu que l’histoire et les traditions du pays ne pouvaient et ne devaient être sues que par quelqu’un ou quelques-uns seulement, confiées à nous qui sommes enfants des blancs, sans l’assentiment et l’accord de tous les anciens et notables du pays.

Cette réponse nous fit comprendre que ceux-ci d’accord, ne diraient, ne révéleraient que les faits, les principes, les traditions qu’ils voudraient, qu’ils jugeraient devoir l’être et dans le sens qu’ils voudraient les faire entendre. Nous en apprîmes aussi que certaines vérités ne pouvaient être révélées à tout le monde, que le savoir s’acquérait, se méritait, mais ne se donnait pas. Dès lors, notre décision fut de nous passer d’eux, de nous interroger nous-même, de remonter le cours de la réminiscence, en cultivant les innéités de l’esprit, d’établir l’histoire et les traditions par la science.

Retour en haut