OIB

LES REMPARTS ET SENTINELLES DU PEUPLE

Le but de cette rubrique est de mettre en lumière l’ensemble des pétitionnaires oroungou de l’an 1957-1958. Ils étaient âgés de 22 ans à 100 ans. Ces oroungou-là ont eu le courage de se coaliser, s’organiser au péril de leur vie pour défendre les intérêts de leur communauté sans violence. En alertant déjà par correspondance les autorités administratives coloniales françaises. Ils méritent bien que l’on s’arrête un moment sur leur parcours.
Mais qui étaient-ils donc, ces Oroungou qui avaient osé braver l’ordre colonial ? Et surtout, revendiquer le droit de jouir de la manne pétrolière sortie de la terre de leurs ancêtres. Ainsi, périodiquement, nous proposerons un portrait évolutif, qui intégrera des éléments nouveaux pertinents et sourcés ? Nous invitons donc les descendants de ces résistants à l’enrichir par leurs témoignages ou contributions.

Les Remparts & Sentinelles du peuple, Portraits

Les Remparts & Sentinelles du peuple, Portraits

Retour en haut