OIB

OGOULA

« Dans mon milieu, les pleurs, la souffrance,
l’injustice, m’ont toujours inspiré le désir,
parfois irrésistible, d’y remédier. »

IQUAQUA

BENOÎT

OGOULA IQUAQUA BENOÎT

« Dans mon milieu, les pleurs, la souffrance, l’injustice, m’ont toujours inspiré le désir, parfois irrésistible, d’y remédier. »

LE DERNIER PRINCE "ORUNGU" QUI RÉSISTA À LA DOMINATION COLONIALE FRANÇAISE AU GABON

OIB transcende sa situation raciale en « apportant » son message à tous les hommes « sans distinction de couleurs, de races, ni d’opinions ». Cette prétention humanitaire est rarement exprimée en Afrique Noire, on pourrait y voir une tentative, sans doute très rare, de messianisme laïc ».

OIB a voulu nous faire partager l’immensité de son idéal de lumière, en exaltant la  Vérité, Vertu, Justice, Liberté et le progrès social.

OIB ose une critique de la situation coloniale vécue comme une emprise totale « La conquête des terres a fait place à celle des esprits ». « Les terres ne valent que par les hommes qui les habitent ».

OIB propose une nouvelle ère dans les rapports à établir avec l’occupant. Il veut obtenir la révision des « pactes » afin que ce ne soit plus l’échange des biens matériels mais l’accord des esprits qui fonde les « traités ». Il porte la voix et incarne la voie du changement, une rupture inacceptable par la puissance coloniale.

l’élan patriotique de OIB, sa passion pour le rayonnement du Gabon « … L’étendue de mon dévouement à la cause du Gabon aujourd’hui indépendant [n’est plus à démontrer] » ; « …Militant d’une cause commune aujourd’hui victorieuse (l’indépendance du Gabon) ». « …L’intérêt du Gabon voudrait qu’il y eût une place pour chaque chose et que chaque chose fût à sa place ».

« Le Sermon de Massandi Povi à Olomb’Itové ».

LE DERNIER PRINCE "ORUNGU" QUI RÉSISTA À LA DOMINATION COLONIALE FRANÇAISE AU GABON

OIB transcende sa situation raciale en « apportant » son message à tous les hommes « sans distinction de couleurs, de races, ni d’opinions ». Cette prétention humanitaire est rarement exprimée en Afrique Noire, on pourrait y voir une tentative, sans doute très rare, de messianisme laïc ».

OIB a voulu nous faire partager l’immensité de son idéal de lumière, en exaltant la  Vérité, Vertu, Justice, Liberté et le progrès social.

OIB ose une critique de la situation coloniale vécue comme une emprise totale « La conquête des terres a fait place à celle des esprits ». « Les terres ne valent que par les hommes qui les habitent ».

OIB propose une nouvelle ère dans les rapports à établir avec l’occupant. Il veut obtenir la révision des « pactes » afin que ce ne soit plus l’échange des biens matériels mais l’accord des esprits qui fonde les « traités ». Il porte la voix et incarne la voie du changement, une rupture inacceptable par la puissance coloniale.

l’élan patriotique de OIB, sa passion pour le rayonnement du Gabon « … L’étendue de mon dévouement à la cause du Gabon aujourd’hui indépendant [n’est plus à démontrer] » ; « …Militant d’une cause commune aujourd’hui victorieuse (l’indépendance du Gabon) ». « …L’intérêt du Gabon voudrait qu’il y eût une place pour chaque chose et que chaque chose fût à sa place ».

« Le Sermon de Massandi Povi à Olomb’Itové ».

LE DERNIER PRINCE "ORUNGU" QUI RÉSISTA À LA DOMINATION COLONIALE FRANÇAISE AU GABON

OIB transcende sa situation raciale en « apportant » son message à tous les hommes « sans distinction de couleurs, de races, ni d’opinions ». Cette prétention humanitaire est rarement exprimée en Afrique noire, on pourrait y voir une tentative, sans doute très rare, de messianisme laïc ».

OIB a voulu nous faire partager l’immensité de son idéal de lumière, en exaltant la  Vérité, Vertu, Justice, Liberté et le progrès social.

OIB ose une critique de la situation coloniale vécue comme une emprise totale « La conquête des terres a fait place à celle des esprits ». « Les terres ne valent que par les hommes qui les habitent ».

OIB ose une critique de la situation coloniale vécue comme une emprise totale « La conquête des terres a fait place à celle des esprits ». « Les terres ne valent que par les hommes qui les habitent ».

l’élan patriotique de OIB, sa passion pour le rayonnement du Gabon « … L’étendue de mon dévouement à la cause du Gabon aujourd’hui indépendant [n’est plus à démontrer] » ; « …Militant d’une cause commune aujourd’hui victorieuse (l’indépendance du Gabon) ». « …L’intérêt du Gabon voudrait qu’il y eût une place pour chaque chose et que chaque chose fût à sa place ».

« Le Sermon de Massandi Povi à Olomb’Itové ».

OIB, UN PARCOURS SI SINGULIER

Consultez les rubriques suivantes

OWANGA OU L'APPEL DE L'AURORE

La reconnaissance de sa ville natale

En guise de reconnaissance posthume de son engagement et son action, Port-Gentil, ne l’a point oublié et a décidé le 29 novembre 2004 de baptiser une de ses artères, « Rue Benoît OGOULA IQUAQUA ».

PORTRAITS

Les grands inspirés, Portraits

Les Remparts & Sentinelles du peuple, Portraits

Capture d’écran 2023-10-07 090314

PORTRAITS

Les grands inspirés, Portraits

Les Remparts & Sentinelles du peuple, Portraits

Capture d’écran 2023-10-07 090314

Les Remparts & Sentinelles du peuple, Portraits

Ô
conscience

Ô
Conscience
Eliwa-Bendjè/ Gabon/ Afrik occupé,
Eliwa-Bendjè piétiné,
Eliwa-Bendjè humilié,
Eliwa-Bendjè brimé,
Eliwa-Bendjè déprécié,
Eliwa-Bendjè Martyrisé,
Eliwa-Bendjè violé,
Déporté,
Eliwa-Bendjè spolié,
Eliwa-Bendjè dominé

Mais
Eliwa-Bendjè
Debout
Grace à la conscience
De ses dignes et vaillants fils
En rempart
Et toujours en sentinelle.
Immortelle
Âme Ôroungou ! Gabonaise !

Âme Africaine !

– Inspiration Oma

FR
Retour en haut